Parcours

« Venir au monde c’est entrer en dialogue avec lui. »

     Dès l’enfance, Aurélia ressent la nécessité d’aider les autres. A 14 ans, elle apaise les personnes âgées et les malades en leur jouant du violoncelle.

« Tu es là pour changer les trajectoires d’âme des gens qui t’entourent ». Cette phrase de Martin Gray, rencontré lors d’une conférence, a été le déclencheur de la vocation d’Aurélia. Initiée à la méditation par son père, Thierry Aymé, moine bouddhiste, elle a 18 ans quand elle se rend en Thaïlande. En immersion totale dans un temple, Aurélia va s’imprégner de l’éthique et des préceptes bouddhistes, développer la conscience éveillée, comprendre l’utilisation des cinq sens, vivre le silence pour une meilleure écoute intérieure.

     De retour en France, elle fait ses premiers pas dans la vie active en milieu hospitalier, dans différents services : unités de soins palliatifs, services psychiatriques, rééducation, enfants malades. Ce sera dix années de travail et de formation en hôpital spécialisé et maisons de retraites. Aurélia concevra des ateliers en groupe, puis des accompagnements individuels pour les personnes malades, désorientées, en rupture sociale. Par la suite, elle sera formée et organisera pour le corps médical des formations basée sur la pratique méditative et la compassion pour un accompagnement plus juste.

     Durant ses années de travail, Aurélia emprunte un chemin parallèle ponctué de rencontres avec des mentors et des guides spirituels tels que le psychanalyste jungien Guy Corneau qui l’initie au cours d'ateliers sur l’expression méditative et la thérapie créatrice, elle approfondit le langage et la symbolique des couleurs. A Lyon, elle suit une formation complète de conseil en image relative à la valorisation de l’image face à la maladie.

A Paris, elle fréquente l’Ecole des Sens pour se perfectionner dans la communication par les 5 sens. Le guide spirituel Pierre Lessard lui permet d’approfondir la dimension spirituelle de la guérison. Le moine bouddhiste Matthieu Ricard ou encore Tim Guénard, auteur du livre “Plus fort que la haine », sont des rencontres déterminantes qui font écho à la sensibilité d’Aurélia

     Depuis 2006, elle propose des accompagnements et conseils destinés aux particuliers, aux adolescents,

aux couples, mais aussi aux entreprises, l’objectif étant un retour au calme intérieur et à la sérénité relationnelle.Par ailleurs, elle participe, au sein de l’association Pierre Clément, à des formations destinées aux bénévoles en accompagnement de soins palliatifs et aux équipes soignantes. La rencontre fulgurante avec le docteur Jean-Patrick Chauvin est déterminante. Aujourd’hui, elle achève sa formation en médecine des actes, commencée il y a quatre ans et dispensée par son mentor.

     Aurélia Aymé, capteuse de lumière et ouvreuse d'une voie d'alchimie spirituelle vous propose de transformer l’ombre en lumière, de la sublimer, révélant ainsi le potentiel humain et la pulsion de vie des personnes qui l’entourent.

« Vivre dans le présent et le cœur allant vers… »

Zoll

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon

contact Information