N'aspire pas à l'existence éternelle, mais épuise le champ du possible

Pindare

 

     Savez-vous que la plupart des informations que nous transmettons sont véhiculées par la communication émotionnelle ?    

 

Il existe différentes façons de communiquer.

     Les deux premières sont la communication verbale, qui s’établit au travers des mots, et la communication non-verbale, qui s’exprime au travers des gestes, des postures, du ton de la voix, du timbre, etc… Le langage non-verbal, ou paralangage, est l’expression corporelle de notre état intérieur. Il transmet les premiers vecteurs de nos messages et exprime, au-delà des mots, des émotions, des sentiments, des valeurs, des croyances, le plus souvent à notre insu.Ces messages sont bien plus éloquents que nos mots. L’inconscient perçoit le fond avant la forme.

     La communication émotionnelle quant à elle transmet les émotions, les sentiments, et se traduit par le contact physique, sur le plan social et public, d’autres fois sur le plan privé. Ouvrir notre zone intime plus souvent nous permet de connaître et d'approcher l’aspect sensible, émotionnel et humain des personnes avec qui nous sommes en relation. Vivre l’expérience du contact physique avec des personnes, si elles y sont réceptives, approfondit le sens des relations humaines. Un simple geste, ne s’accompagnant d’aucun mot, peut insuffler davantage de bien-être qu’un discours. L’espace d’un instant on comprend que l’on fait partie de la vie de cette personne et ce ressenti est réciproque.

     Comprendre et développer notre langage non-verbal et émotionnel permet d’améliorer nos capacités à concevoir et définir, recevoir et émettre, réaliser et donner forme.

     Les accompagnements d’Aurélia Aymé développent notre comportement assertif dans nos cercles personnels et professionnels et permettent de mieux nous affirmer, défendre nos droits et nos opinions, tout en diminuant nos attitudes agressives, manipulatoires et de soumission.

     Une meilleure écoute et une meilleure compréhension de nos émotions contribuent à une “honnêteté radicale”, c’est-à-dire dire ce que l’on ressent au moment où on le ressent.

Objectifs :

 

  • Comprendre le langage de nos émotions et ce qu’elles disent de nous.

  • Identifier les tonalités des messages.L’écoute empathique.

  • Prendre conscience de son corps et de son dialogue.

  • Aligner intention, attention, langage et action.

  • Améliorer son positionnement dans les relations personnelles et professionnelles pour trouver la juste distance.

Communication sensorielle et non verbale